• Géraldine Brousse, fondatrice de Vivre a 2

DISSOUDRE LES SOURCES D’UN CONFLIT

DISSOUDRE LES SOURCES D’UN CONFLIT
Les conflits sont présents dans les vies humaines et bien souvent on leur cherche des solutions, par exemple en mettant de la distance, mais du fait il ne sont pas compris en profondeur.
Il y a une autre manière d’appréhender les conflits, c’est de regarder leur aspect créateur et de se demander:Qu’est ce que le conflit m’apporte comme lumière sur moi même , sur ma vie?
En essayant de se distancer un peu du conflit , en l’observant, on réalise que le conflit est en réalité appelé de l’intérieur, qu’il est appelé de nous et que l’autre ,au fond, est un déclencheur et qu’on a eu besoin de sa «collaboration» dans notre vie pour prendre conscience de quelque chose, pour mieux se connaître . Cela ne nie en rien ce qui est vécu, ressenti notamment au niveau émotionnel mais sous cet angle on s’intéresse davantage à l’origine du conflit qu’à la manière dont il s’exprime dans notre réalité
Bien souvent une partie de nous résiste à cet angle de vue et peut même être révoltée car cette partie de nous est certaine d’avoir été blessée, flouée, trahie… et c’est intéressant et important d’acceuillir et d’entendre son point de vue car cela nous délivre de précieuses informations sur nous même..
Par exemple dans de nombreux conflits, on dit de l’autre qu’il ne ne nous entend pas, ne nous reconnaît pas ,ne tient pas compte de nos besoins, ne nous respecte pas ….alors que si l’on se distancie un peu,avec honnêteté,on réalise qu’on reproche en réalité à l’autre quelque chose qu’on ne s’apporte pas à soi -même: l’écoute, la reconnaissance,le respect, la bienveillance…
En réalité le conflit était déjà là , ,à l’intérieur, entre différents aspects de nous et il s’est seulement manifesté à l’extérieur dans le rapport à l’autre afin que l’on puisse en prendre conscience.
C’est un constat libérateur de reconnaître que nous détenons la clef et que celle-ci est de revenir en nous-même.En «comprenant» les mécanismes , d’un conflit important dans notre vie (ce qui tente de s’exprimer), on permet la libération de l’énergie sous-jacente à celui ci. Nous ressentons un apaisement durable et notre vie gagne en fluidité,autour de nous les choses semblent trouver leur place tout naturellement.En réalité il n’y a pas de «problémes» il n’y a que des «solutions»

Michèle Claisse